FCA Heritage au salon Rétromobile 2017

Retour aux actualités
Actualité publiée le 10/02/2017
Dans la catégorie Passion

FCA Heritage : 1ère édition au salon Rétromobile

FCA Heritage est présent pour la première fois au salon Rétromobile du 8 au 12 février 2017. FCA Heritage dirige le département de FIAT CHRYSLER Automobiles qui est en charge de la promotion du patrimoine des marques italiennes du groupe. FCA dispose d’un stand de 300m2 dans une atmosphère de garage des années 50, chaque marque présente sur son stand deux véhicules alliant prototype et son dérivé en véhicule de série.

L’Alfa Romeo 2600 SZ prototipo

Cette Alfa Romeo 2600 SZ est le premier prototype signé Zagato.

Une carrosserie telle d’une voiture de compétition avec un arrière tronqué, des formes effilées.

Son avant est original et sera agrandi deux ans après lorsque la version définitive sortira.

Elle hérite d’un moteur 6 cylindres en ligne développant 145ch pour une vitesse maximum de 200km/h.

Elle glisse sous le vent

L’Abarth 1000 Monoposto conservée dans un état d’origine qui est certifié par Abarth Classiche, elle fût parmi les plus célèbres modèles rationalisés de la marque au scorpion.

Son design hérité de Pinin Farina avec un aérodynamisme défiant le vent.

Dotée d’un moteur à 4 cylindres en ligne développant 108 bhp et équipée seulement de deux freins hydrauliques à tambour.

L’Alfa 2600 Sprint

Bertone célèbre carrossier façonne les lignes fines et distinguées de cette 2600 sprint en reprenant les codes de la 2000 sprint. Son moteur quant à lui est un 6 cylindres en ligne développant une puissance de 145ch pour 200km/h maximum, avec un double arbre en alliage léger avec une transmission à 5 rapports. A l’époque son moteur est apprécié pour sa souplesse et procure à celui qui la conduit un grand plaisir de conduite. Ce modèle était réputé pour son confort avec les témoignages de l’époque.

L’Abarth 1000 bialbero

Véritable voiture de course avec sa carrosserie performante faite par le célèbre Zagato.

Néanmoins le châssis et les organes sont celles de la Fiat 600, véhicule phare des années 50.

Doté d’un moteur 4 cylindres en ligne de 104ch pour une vitesse de 220km/h maximum.

Carlo Abarth en fera une version modifiée, en retouchant l’aérodynamisme de l’arrière ainsi que les ailes qui sont élargies. Avec ces modifications Carlo Abarth remporta pour la deuxième fois le titre de constructeurs du championnat du monde GT pour la catégorie 1000.

Le mythique pot de yaourt et sa version gamine de 1968

La fiat 500 D connue pour son célèbre surnom « pot de yaourt » est aussi connue pour sa maniabilité et une bonne tenue de route pour des performances correctes. Ce modèle est destiné à faire de la ville et son gabarit lui apporte un avantage. Dotée d’un 2 cylindres en ligne la poussant à 100km/h maximum. A l’époque ce modèle était le seul sur le marché français à être en dessous des 5000 francs.

Développé par Vignale, ce modèle dispose aussi d’un 2 cylindres en ligne. Son gabarit de jouet faite à partir d’une Nuova F dispose de plusieurs caractéristiques techniques différentes, comme une plate-forme renforcée avec des tubes d’acier,longerons latéraux soudés à deux semi-couronnes tubulaires pour l’habitacle. Ce modèle rappelle la nostalgie des modèles néo-rétro pour attirer une clientèle jeune.

(de gauche à droite : Gamine de 1968 et Fiat 500 D de 1964)